l'Ong qui crée des entreprises

> Nos actions

Sélectionnez le pays de votre choix

France Vietnam Inde Laos Cambodge Indonésie Mayotte Madagascar Haïti Brésil Maroc Sénégal Côte d'Ivoire Niger Bénin Sao Tomé Gabon RD-Congo mozanbique Guinée Bissau

Renforcement des savoir-faire municipaux dans l’aménagement de zones insalubres à Abidjan et Cotonou

benin

Les villes de Cotonou et d’Abidjan sont confrontées à l’insalubrité de zones  intra-urbaines et à la problématique et de leur mise en valeur durables. Dans ce contexte, l’objectif est le renforcement des savoir-faire des équipes municipales et de leurs partenaires en matière d’aménagement urbain et l’application de ces savoir-faire sur 2 sites pilotes dans chaque ville.

Parallèlement un travail de capitalisation est réalisé pour diffuser les méthodes et les outils mis au point auprès d’autres équipes municipales au Bénin, en Côte d’Ivoire et dans la sous-Région.

+ Détails de l'action...

Promotion d’une agriculture péri-urbaine durable dans 5 communes pilotes — Abidjan

La ville d'Abidjan est le lieu d'une agriculture urbaine et périurbaine historiquement dynamique mais fortement contrainte par des conditions de mise en œuvre difficiles. La baisse de fertilité des sols, la raréfaction et la pollution des ressources en eau et l'augmentation de la pression parasitaire mettent en danger les activités maraîchères qui pourtant permettent à plusieurs milliers de familles abidjanaises d'accéder à des revenus suffisants.

Ce projet pilote vise le renforcement des compétences en agroécologie de 25 techniciens agricoles opérant pour 15 organisations professionnelles et ONG ivoiriennes. Il soutien la création d'un réseau de 90 maraîchers pilotes à même de diffuser les systèmes et les pratiques auprès de 500 maraîchers répartis sur 10 sites de productions de la ville répartis dans 5 Communes.

+ Détails de l'action...

Programme de Développement et d’Investissement Agricole au Gabon (PRODIAG)

37-GABONLe développement agricole est un des fondements de l’économie gabonaise. Le PRODIAG est un des pilier de ce cadre stratégique et fait suite au Projet d'Appui au Développement de l'Agriculture Périurbaine mis en œuvre par l’IGAD (Institut Gabonais d’Appui au Développement), ces dernières années.

Il vise à poursuivre les expérimentations et la diffusion de solutions techniques adaptées et durables dans les neufs provinces du Gabon, en phase avec les besoins de marchés locaux.

+ Détails de l'action...

Pôle de compétences locales en agroécologie – Régions de Cacheu et Bafata

Guinee_web

En Guinée-Bissau, SWISSAID accompagne des exploitations agricoles familiales et des organisations professionnelles dans le développement de leurs activités agricoles.

Afin de mettre en œuvre ces activités et d’en assurer un développement durable, SWISSAID souhaite mettre en place un pôle de compétences locales en agroécologie.

Agrisud accompagne SWISSAID dans cette initiative par des actions de formation et un un suivi auprès d’une vingtaine de personnes du pôle.

 

Les bénéfices attendus de la collaboration se situent à deux niveaux :

  • au niveau des producteurs et productrices, en apportant des réponses concrètes aux problèmes rencontrés dans la mise en œuvre des activités maraîchères, et notamment sur les questions de maintien de la fertilité des sols, de ressources en eau et de pression phytosanitaire ;
  • au niveau de SWISSAID et de ses partenaires avec la constitution d’un pôle de compétences en agroécologie pour des systèmes de cultures et d’élevage performants et adaptés au contexte des zones.

 

Cycle d'apprentissage « Conseil de Gestion pour une Agriculture Durable »

A partir des guides "L’agroécologie en pratiques" (Agrisud, 2010) et "Conseil de Gestion aux TPE agricoles familiales" (Agrisud, 2015), ce cycle a été conçu spécifiquement pour les besoins du projet. Il s’adresse aux équipes /partenaires qui accompagnent les exploitants et organisations professionnelles agricoles.

Il repose sur le transfert de méthodes et d’outils pour :

 

  • comprendre l’entreprise agricole et son fonctionnement ;
  • comprendre l’agro-écologie et ses dimensions économique, sociale et environnementale ;
  • comprendre les principes de gestion durable d’un agrosystème ;
  • analyser un contexte d’intervention, identifier les pratiques agro-écologiques adaptées ;
  • connaître les notions agro-économiques de base ;
  • identifier des indicateurs de résultats ;
  • collecter et traiter des données liées aux résultats des entreprises et aux évolutions du milieu ;
  • être en capacité de conseiller une entreprise (constats, suivi des recommandations et analyse des résultats en tenant compte du milieu).

+ Détails de l'action...

Professionnalisation de l’agriculture — Région Itasy

85madaLa région Itasy, proche de la capitale Antananarivo, bénéficie d’un immense potentiel agricole, mais la production reste limitée et menacée par les faibles capacités techniques et de gestion des producteurs et par une fragilité naturelle de l’environnement.

Le projet délivre à 2 000 producteurs les renforcements techniques et économiques utiles à une professionnalisation des activités de production agricole, gestion des exploitations et commercialisation des produits.

+ Détails de l'action...

Agroforesterie et foresterie paysannes — Région Itasy

88madaSitués sur hauts plateaux proches de la capitale Antananarivo, les espaces agricoles de la Région Itasy sont fortement dégradés, les érosions fréquentes et les massifs forestiers en constante disparition.

Le projet vise à accompagnes les producteurs de cette zone dans l’évolution de leurs systèmes de production agricole, aujourd'hui en déclin, afin de permettre leur maintien dans la durée. Le projet vise également à évaluer l'impact sur le changement climatique des pratiques agroécologiques et forestières mises en œuvre.

+ Détails de l'action...

Soutien aux activités génératrices de revenus en zone rurale – Hauts-Plateaux

29madaDe nombreuses organisations locales contribuent au développement Agricole à Madagascar. Elles se caractérisent par une grande hétérogénéité en termes d’échelles d’intervention, de cibles, de secteurs d’activité, et de professionnalisme.

Le projet propose une démarche de renforcement individualisé de 60 organisations (ONG, coopératives, Associations de producteurs), afin qu’elles disposent à la fois de bases de gouvernances solides, de méthodes et techniques d’intervention pertinents, et d’une reconnaissance de leurs capacités d’intervention.

+ Détails de l'action...

Gestion Intégrée de la Ressource en Eau — Bassin versant de Zambazamba

mada02A Madagascar, même si le code de l’eau stipule que l’eau potable est prioritaire par rapport à l’eau agricole, c’est bien souvent le contraire qui est de mise pour assurer la production rizicole et la sécurité alimentaire.

Face à ces tensions quant aux usages de l’eau, le projet vise à réduire l'impact des activités agricoles, forestières et pastorales sur la ressource en eau de la commune de Nasandratrony, et plus particulièrement sur le bassin versant de Zambazamba, où sera captée la source qui assurera l’approvisionnement en eau potable du chef-lieu de la commune.

Voir la vidéo du projet

+ Détails de l'action...

Programme Holistique de Conservation des Forêts (PHCF – phase II) — Zones de Comatsa et Beampingaratsi

mada03Madagascar jouit d’une exceptionnelle biodiversité mais ce capital naturel est menacé par une déforestation de l’ordre de 0,53 % par an, soient environ 50 000 hectares de forêt naturelle qui disparaissent chaque année. Le projet PHCF vise une réduction de ce rythme de déforestation en agissant sur deux stratégies : la responsabilisation des populations locales sur la gestion décentralisée de l’environnement, et la promotion d’activités et de techniques alternatives aux cultures sur brûlis et aux prélèvements de ressources forestières.

+ Détails de l'action...

Professionnalisation des filières agricoles périurbaines — Antananarivo Nord

Pepienere madaCe projet s’inscrit dans la continuité de plusieurs projets menés par Agrisud depuis 2008 en périphérie d'Antananarivo. Ceux-ci ont mis en relief l’importance de l’agriculture périurbaine (approvisionnement alimentaire d’Antananarivo et création d’emplois et de revenus). Ils ont aussi permis d’identifier un grand potentiel d’évolution des systèmes, des atouts et des contraintes techniques, économiques, structurelles et environnementales propres à ce secteur. D’autre part, l'Association Intercoopération Madagascar (AIM) a collaboré avec les acteurs économiques de la Région Analamanga, dans le cadre de la mise en place des Centres de Services Agricoles (2008-2010), et du Fonds Régional de Développement Agricole (2011-2013). Les deux organisations mettent en commun leurs connaissances, compétences et savoir-faire pour élaborer et mettre en œuvre le projet.

Les objectifs globaux sont de contribuer durablement à la lutte contre la pauvreté dans les communes périphériques de la capitale et à la préservation de l'environnement.

L’objectif spécifique est d’améliorer durablement les revenus des producteurs périurbains, des commerçants et l'accès des populations à une offre  régulière (quantité, qualité et diversité) en produits maraîchers, fruitiers et en poulets fermiers, commercialisée sur les marchés de la capitale.

Trois axes d’intervention complémentaires permettront une amélioration de l’approvisionnement des marchés de la capitale, dans une logique d’approche filière :

  • Professionnalisation de la production : par la diffusion de systèmes et de pratiques agroécologiques afin d’assurer une amélioration de la production : en quantité (augmentation de productivité et intensification écologique des systèmes) ; en qualité (amélioration de durée de vie des produits, réduction des résidus de pesticides, qualité organoleptique), en diversité (diversification au sein des bassins de production très spécialisés) et en régularité (dessaisonalisation de la production par l’utilisation de variétés et techniques appropriées : variétés adaptées à la photopériode, tolérantes/résistantes ; cultures sous abris…) ;
  • Professionnalisation de la commercialisation : par i) l’appui à la maitrise d’ouvrage communale sur la gestion des infrastructures et/ou l’organisation des marchés périphériques (Talatamaty, Anosizato, Sabotsy-Namehana…), ii) la professionnalisation de collecteurs actifs sur des circuits courts. Les circuits favorisés assureront le maintien des spécificités de la production périurbaine : fraicheur, traçabilité, réduction des pertes (moins de manipulations, amélioration du conditionnement et des conditions de transport) ;
  • Renforcement /développement d’une offre de services portée par les OP : l’enjeu est de faciliter l’accès des producteurs aux services agricoles et aux marchés. L’action renforce la capacité des OP à répondre à ces attentes par i) le diagnostic des besoins des producteurs en lien avec le système de production et les circuits de commercialisation, ii) le renforcement des capacités et la structuration des paysans et des producteurs collecteurs en groupement de base, iii) la professionnalisation des OP (Consolidation de leur fonctionnement, gouvernance et renforcement de leur capacités techniques à fournir des services de qualité et correspondant aux attentes des producteurs).

+ Détails de l'action...
Page 1 sur 3123