Entreprendre contre la Pauvreté

> Nos actions

Sélectionnez le pays de votre choix

France Vietnam Inde Laos Cambodge Indonésie Mayotte Madagascar Haïti Brésil Maroc Sénégal Côte d'Ivoire Niger Bénin Sao Tomé Gabon RD-Congo mozanbique Guinée Bissau île Maurice Chine

Sécurité alimentaire et lutte contre la pauvreté Nord-Haïti

PSANHLe programme Sécurité Alimentaire et lutte contre la pauvreté Nord Haïti (PSANH) s’inscrit dans une coopération décentralisée entre la Région Aquitaine (qui en assure la plus grande partie du financement) et les Communes de Limbé, Bas-Limbé et Limonade. Il a été identifié et conduit par AGRISUD International en partenariat avec VETERIMED.

Ce projet de Sécurité Alimentaire appuie les ménages agricoles dans le renforcement de leur activité et les filières agricoles pour créer un environnement porteur permettant aux exploitants d’améliorer leurs résultats économiques (revenus).

 

+ Détails de l'action...

Amélioration durable des filières agricoles porteuses – Communes de Limonade et Fort-Liberté

Haiti arachideLes clones de  manioc et variétés d'arachide, résistants à la sécheresse, permettent de valoriser les faibles précipitations de la zone sèche du nord est haïtien. Elles font partie des systèmes de productions locaux en réponse à une demande du marché local. Cependant les contraintes identifiées ne permettent pas leur plein essor au détriment des producteurs.

Ce projet vise à améliorer durablement les revenus des ménages ruraux des communes de Limonade et de Fort-Liberté à travers la dynamisation de ces filières porteuses adaptées aux contextes agroécologiques (arachide, manioc).

+ Détails de l'action...

Projet d’appui à la communauté rurale de Lombard (Commune de Limbé) pour l’amélioration de la couverture en eau potable

LombardUne approche de gestion intégrée de la ressource en eau a été proposée dans la localité de Lombard qui dispose d’un réseau d'eau potable mis en place il y a 30 ans et dimensionné pour approvisionner toute la communauté mais dont l’état ne permet plus que d’approvisionner 100 familles dans des conditions précaires de salubrité.

 Cette approche consiste à réhabiliter et améliorer le captage d’une source, mettre un dispositif de stockage et de chloration et construire un réseau de distribution d’eau potable pour la communauté. Pour sécuriser la source, les infrastructures et stopper les excédents d’eau de ruissellement au niveau des habitations, 18ha de versant (terres agricoles de 36 producteurs) seront aménagés dans une dynamique d’amélioration des systèmes de production et de reboisement.

La DIrection Nationale de l’Eau Portable et de l’Assainissement est associée à l’ensemble du projet pour définir les infrastructures adaptées et mettre en place un mode de gestion par la communauté.

A terme 400 familles (2000 personnes) bénéficieront d’un accès durable à l’eau potable.

+ Détails de l'action...

Aménagement et gestion intégrée de la ressource en eau dans les localités de Bory et de Beaulieu – Commune de Bas Limbé

Aménagement et gestion intégrée de la ressource en eau dans les localités de Bory et de BeaulieuLes localités de Bory et Beaulieu se situent dans des zones enclavées soumises aux inondations et à des problèmes d’érosion. L’objectif du projet est d’améliorer les conditions de vie des populations par la sécurisation et la valorisation de la ressource en eau.

L’approche basée sur la gestion intégrée des ressources en eau adoptée par Agrisud et son partenaire GRADIMIRH, permet d’assurer en même temps les besoins en eau potable et en eau agricole en préservant le Bassin versant. Un dispositif d’adduction d’eau potable et d’irrigation de petites parcelles maraîchères a été mis en place. L’aménagement du Bassin versant a permis de sécuriser la source et les infrastructures tout en maintenant une activité agricole performante. Grâce à la coordination de plusieurs partenaires et à l’implication des communautés, une gestion durable de l’eau potable est mise en œuvre.

400 familles bénéficient désormais d’un accès à l’eau potable à partir de 2 bornes fontaines. 13 ha de terres sont valorisés et protégés selon les principes agro-écologiques. Les organisations locales sont renforcées pour la gestion durable de cette ressource rare.

+ Détails de l'action...