Entreprendre contre la Pauvreté

Le 27/09/2008 dans Actualité d'Agrisud
Les « Rencontres d’Agrisud », 8, 9 et 10 Septembre 2008 à Millancay

C’est à la ferme de Sainte Marthe (Centre pilote européen en agriculture biologique) à Millancay, chez Philippe Desbrosses, qu’une trentaine de cadres et partenaires d’Agrisud de 9 pays se sont réunis pendant 3 jours.

Ces Rencontres avaient pour objectifs le partage, la mise en commun et les échanges sur les activités du Réseau Agrisud et, de façon plus spécifique, sur deux thèmes particulièrement stratégiques pour Agrisud : l’agroécologie et le partenariat avec les Ong du Sud.

Rencontres_AgrisudLa présence d’une dizaine de partenaires locaux d’Agrisud à ces Rencontres a permis d’aborder de façon très constructive le thème du partenariat avec les Ong du Sud. Ce partenariat est une condition essentielle à l’efficacité, au prolongement durable et à la démultiplication des activités sur le terrain. Il passe par la valorisation des complémentarités et par un renforcement de compétences. Ce renforcement est assuré aujourd’hui grâce à un outil de formation spécifique développé par Agrisud : le cycle d’apprentissage.

Quel cadre plus approprié que la ferme de Sainte Marthe, un des berceaux de l’agroécologie, pour traiter de ce thème ?

Dans le réseau Agrisud, l’agroécologie est abordée comme une alternative permettant de privilégier une agriculture durable, attentive au respect de l’environnement, économiquement performante et socialement porteuse de développement et d’équité. C’est donc potentiellement un moyen efficace pour servir les deux axes de la vocation d’Agrisud : lutte contre la pauvreté et sécurité alimentaire.

A ce jour, de nombreux savoir-faire et pratiques sont mis en oeuvre sur les différents terrains d’opération : chaque pays a pu contribuer à établir un état des lieux pendant ces Rencontres. Même si la ma multiplicité de ces terrains rend l’exercice difficile, un premier enjeu est aujourd’hui d’inventorier et de capitaliser ces savoir-faire et pratiques en privilégiant plusieurs entrées : le sol, la plante, l’eau, le terroir, l’énergie. Un deuxième enjeu est de les enrichir en favorisant les échanges de pratiques et les partenariats opérationnels. Une stratégie de valorisation et d’action a été établie dans ce sens.

Au cours des Rencontres, plusieurs intervenants sont venus échanger avec les équipes et enrichir les débats :

  • Philippe Desbrosses, praticien émérite et fervent militant de l’agroécologie, fondateur de l’association Intelligence verte (promotion de la biodiversité), très présent pendant ces trois jours,
  • Pierre-François Prêt, Directeur de Terre & Humanisme France, et Laurent Tezenas du Montcel, Administrateur du CARI, deux partenaires d’Agrisud sur des programmes d’agroécologie au Maroc,
  • Christian Davy, Directeur d’Hom&Ter, partenaire d’Agrisud sur un programme bio-équitable à Sao Tomé,
  • Dominique Eraud, Docteur en médecine ortho-moléculaire, phytothérapeute, cofondatrice d’Intelligence Verte avec Philippe Desbrosses,
  • Marion Stannard, ancienne Volontaire d’Agrisud (Inde et Cambodge), impliquée aujourd’hui dans l’encadrement d’agriculteurs bio en Gironde (CIVAM Bio 33),
  • Geneviève Férone, Directrice du développement Durable de Véolia Environnement, auteur du récent ouvrage « 2030, le crack écologique »,

Jean-Yves Fromonot, administrateur et animateur de la ferme Sainte Marthe, cofondateur d’Intelligence Verte, lui aussi très présent pendant ces 3 jours et très attentif à tenter de faire apprécier aux participants la nourriture bio végétarienne préparée par son équipe.

Chacun de ces intervenants a pu contribuer à enrichir les connaissances des participants et à élever les consciences dans un contexte de crises accumulées (alimentaire, énergétique, économique, financière…) où l’action d’Agrisud sur le terrain prend un sens particulier.

L’accueil particulièrement chaleureux réservé par l’équipe de la ferme de Sainte Marthe a certainement contribué à la réussite de ces Rencontres.

Les participants se sont quittés avec des convictions partagées et l’envie de renouveler ces moments de convivialité.