Entreprendre contre la Pauvreté

L’agroécologie face aux changements climatiques en Afrique Centrale

Agrisud a capitalisé ses savoir-faire en agroécologie au sein d’un guide des bonnes pratiques et propose de renforcer les compétence des praticiens de terrain à travers la mise en oeuvre d’un cycle d’apprentissage.

Ce cycle de formation de formateurs vise à améliorer la capacité des participants à diffuser les pratiques agroécologiques. Il repose sur un transfert de méthodes et d’outils pour :

  • comprendre l’agroécologie et ses dimensions économique, sociale et environnementale ;
  • comprendre les fondamentaux de l’agroécologie (gestion des éléments d’un agrosystème : eau, sol, plante, animal et paysage) ;
  • analyser le contexte d’intervention des participants et identifier avec eux les pratiques agroécologiques adaptées qui répondent aux contraintes des producteurs ;
  • être en capacité de diffuser les pratiques (maîtrise technique et méthode pédagogique).

L’objectif est double :

  • renforcer les actions de développement en améliorant la qualité des interventions auprès des producteurs ;
  • favoriser la diffusion de pratiques agroécologiques dans les zones d’intervention d’Agrisud et de ses partenaires.

CAA-RDC-PANAAprès deux premiers cycles organisés fin 2010, l’un en zone humide (RD Congo) et l’autre en zone sèche (Sénégal), 3 autres cycles ont été organisés cette année : en Haïti, à Madagascar et à nouveau en RD Congo pour les membres du projet PANA-ASA et ses partenaires (Plan d’Action National d’Adaptation au changement climatique – Adaptation du Secteur Agricole).

Dix enseignants-chercheurs des Universités congolaises, quatre chercheurs de l’INERA (Institut National pour l’Etude et la Recherche Agronomique) et quatre chefs d’antenne du projet ont ainsi travaillé durant 8 jours, du 19 au 26 mai, sur les pratiques résilientes permettant aux producteurs de faire face aux effets du changement climatique.