Entreprendre contre la Pauvreté

Festival ALIMENTERRE > Sénégal / Souveraineté alimentaire et revalorisation des métiers agricoles

Une projection-débat autour du film Semer, Récolter, Résister, sélectionné dans le cadre du Festival ALIMENTERRE 2020, s’est tenue le 17 novembre 2020 au Centre de Formation Professionnelle de Diourbel (CFPD) en partenariat avec Agrisud et le Conseil National de Coopération et de Concertation des Ruraux (CNCR).

Cet événement destiné aux apprenant·es du CFPD a suscité des échanges et réflexions autour des thématiques de la souveraineté alimentaire et de la revalorisation des métiers agricoles au Sénégal.

Il marque le 2e temps fort de la participation d’Agrisud au festival ALIMENTERRE.

.

Consommer local : un défi à relever pour la souveraineté alimentaire du Sénégal

Plus d’une centaine de jeunes étudiant·es et d’enseignant·es ont participé avec intérêt et dynamisme au débat qui a suivi la projection du film documentaire.

intervenants-production-locale-métiers-agricolesLes intervenants ont mis l’accent sur la dépendance de la population sénégalaise aux produits importés, au détriment de la production locale. Le film “Semer, Récolter, Résister” en était une parfaite illustration avec le cas du pain produit à base de blé importé.

Les échanges ont porté sur le rôle que chacun peut jouer en faveur des produits locaux comme changer ses habitudes de consommation. Selon Ousseynou Dieng, Adjoint Chargé de projet suivi évaluation chez Agrisud « la valorisation des produits locaux passe aussi par la transformation des produits agricoles ».

Pour développer des systèmes alimentaires durables au Sénégal, le défi est d’assurer une concertation entre les différents acteurs des territoires. A titre d’exemple, comme l’a souligné Ibrahima Fall, Point Focal Festival ALIMENTERRE (CNCR) « les décideurs politiques sont essentiels pour promouvoir la production locale et les professionnels du secteur agricole le sont tout autant pour développer les filières responsables. »
.

Le secteur agricole : de nombreuses opportunités d’emploi pour les jeunes sénégalais·es

La souveraineté alimentaire du Sénégal passe par le maintien d’une agriculture familiale, de proximité et performante notamment au plan économique. Les professionnel·les du secteur agricole d’aujourd’hui mais aussi de demain ont donc un rôle important à jouer !

Les jeunes doivent être formé·es, pour améliorer leurs compétences et leurs connaissances et permettre la transition agro-écologique. Cette transmission de savoirs et savoir-faire est possible grâce à des formations spécialisées et à un accompagnement jusqu’à leur insertion professionnelle, comme le propose le CFPD.

De manière générale, le marché de l’emploi n’est pas simple pour les jeunes sénégalais·es. « Cette forte demande peut être satisfaite par le secteur agricole, de par la diversité des métiers qui y sont associés et des filières à développer » a relevé Louis-Etienne Diouf, Représentant pays chez Agrisud.

revalorisation-métiers-agricoles-sénégal

À travers cette projection-débat, les intervenant·es ont cherché à élargir la vision des étudiant·es sur les métiers agricoles auxquels ils/elles se prédestinent. Ils souhaitaient aussi leur faire prendre conscience du rôle qu’ils ont à jouer pour favoriser la production locale et les systèmes alimentaires durables.

En savoir plus sur l’événement ALIMENTERRE au Vietnam