Entreprendre contre la Pauvreté

Festival ALIMENTERRE > Côte d’Ivoire / L’agriculture familiale durable au service de la souveraineté alimentaire

Dans le cadre du Festival ALIMENTERRE, Agrisud a organisé le 4 novembre 2021 une conférence-débat sur le thème « L’agriculture familiale durable au service de la souveraineté alimentaire », en partenariat avec l’Institut de Géographie Tropicale (IGT).

Plus de 350 étudiants de l’Université Félix Houphouët-Boigny à Abidjan y ont participé.

.

L’agriculture en Côte d’Ivoire : une place centrale dans l’économie

agrisud-igt-débat-lien-agriculture-et-alimentation-cote-ivoireEn Côte d’Ivoire, le secteur agricole occupe une place centrale avec 20 % du PIB et plus de 50 % de la population active. L’agriculture ivoirienne reste en grande majorité une agriculture familiale et repose principalement sur des cultures vivrières, dont le manioc, et sur des cultures industrielles qui représentent plus de 60 % des recettes d’exportation.

Camille MOULENE, représentante d’Agrisud en Côte d’Ivoire, et le Professeur ADAYE, enseignante et chercheure à l’Institut de Géographie Tropicale sont intervenues pour mettre en débat le lien entre l’agriculture et l’alimentation en Côte d’Ivoire.
.

L’agriculture ivoirienne face à différents défis

Tout au long des échanges, diverses problématiques ont été soulevées : les interactions entre le local et l’international, les systèmes alimentaires territorialisés, la nécessité de sensibiliser à une alimentation responsable, le lien entre agro-écologie et la résilience aux effets du changement climatique, mais aussi les différentes politiques agricoles en Côte d’Ivoire et le problème de l’urbanisation mettant en péril l’agriculture familiale en périphérie des villes.

Les conclusions tirées de cette conférence-débat sont claires. L’agriculture ivoirienne doit relever de nouveaux défis avec entre autres, selon l’IGT :

  • une meilleure organisation du secteur vivrier ;
  • la nécessaire préservation des ressources naturelles et la lutte contre les pollutions ;
  • l’amélioration des performances du secteur pour une économie agricole à forte valeur ajoutée.

Ces défis sont en partis relevés par le projet PROFIT, qui vise à renforcer la productivité, la rentabilité et la durabilité de l’agriculture vivrière et de la filière attiéké ainsi qu’à appuyer les dynamiques économiques et sociales portées par les acteurs du territoire du District autonome d’Abidjan.

alimenterre-conference-etudiants-igt-cote-ivoire
.
La conférence-débat a permis non seulement de sensibiliser les étudiants de l’IGT aux problématiques agricoles de la Côte d’Ivoire, mais aussi de les faire réfléchir à différentes solutions pour faire de cette agriculture familiale une agriculture viable et durable, en répondant à de nombreuses problématiques sociales et environnementales.

—–
.
En savoir plus sur notre la participation d’Agrisud au Festival ALIMENTERRE