Entreprendre contre la Pauvreté

Sélectionnez le pays de votre choix

France Vietnam Inde Laos Cambodge Indonésie Mayotte Madagascar Haïti Brésil Maroc Sénégal Côte d'Ivoire Niger Bénin Sao Tomé Gabon RD-Congo mozanbique Guinée Bissau île Maurice Chine

Appui à la Résilience Économique, Nutritionnelle et Alimentaire des familles rurales vulnérables – ARENA Région Itasy

Appui à la Résilience Économique, Nutritionnelle et Alimentaire des familles rurales vulnérables - ARENA Région ItasyEn Région Itasy, les mesures pour lutter contre la propagation de la pandémie de COVID-19 ont engendré d’importantes perturbations dans le fonctionnement des exploitations et des filières agricoles, accentuant l’insécurité alimentaire dans certaines zones et impactant négativement le revenu des ménages ruraux.

Face à cette situation, le projet ARENA vise à renforcer durablement la résilience économique, nutritionnelle et alimentaire des familles les plus vulnérables et qui souffrent de malnutrition. Il s’articule autour de 3 actions :

  • la relance à court terme des capacités de production des familles impactées par la crise due à la pandémie de COVID-19
  • le renforcement des compétences pour permettre à ces familles de produire durablement une alimentation saine et diversifiée
  • l'accompagnement des familles dans l’élaboration de stratégies collectives de réduction de la malnutrition et de résilience face aux crises

 

+ Détails de l'action...

Avaclim – Une voie d’adaptation au changement climatique

L’agro-écologie présente des bénéfices multiples, comme l’amélioration de la productivité des exploitations, le respect des ressources naturelles, la valorisation des savoir-faire locaux…L’agro-écologie présente des bénéfices multiples, comme l’amélioration de la productivité des exploitations, le respect des ressources naturelles, la valorisation des savoir-faire locaux… Dans les zones arides, généralement pauvres et menacées par les dérèglements climatiques, elle participe au maintien de la biodiversité, à la restauration des agroécosystèmes et à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations.

Le projet Avaclim vise à créer les conditions nécessaires au déploiement de l’agro-écologie dans 7 pays situés en zone aride :  Burkina Faso, Sénégal, Maroc, Ethiopie, Afrique du Sud, Brésil et Inde.

L’ONG CARI porte ce projet et s’est associée à une diversité d’acteurs (praticiens du développement, agriculteurs-agricultrices et scientifiques) dont Agrisud, qui coordonne les activités au Maroc avec son partenaire la Fondation Norsys.

Les 4 composantes du projet : 

► partage d’expériences et renforcement des capacités

► évaluation d’initiatives agro-écologiques

► plaidoyer

► capitalisation et communication

+ Détails de l'action...

Promotion de Filières Agricoles Territorialisées – PROFIT Abidjan

flieres-territorialisées-abidjanL’agriculture vivrière familiale en périphérie d’Abidjan participe à la sécurité alimentaire de la capitale économique et a une vocation commerciale. Elle est pourtant menacée : urbanisation croissante, baisse des rendements, risques sanitaires et environnementaux liés à la surutilisation de pesticides et herbicides, insuffisance des dispositifs d’accompagnement...

Le manioc constitue l’une des principales cultures de rente en Côte d’Ivoire. Cependant, les unités de transformation artisanales ou semi-industrielles du manioc en attiéké (semoule de manioc fermenté), ont de faibles performances technico-économiques.

C’est dans ce contexte qu’Agrisud intervient, en étroite collaboration avec les autorités du District Autonome d’Abidjan (DAA), dans le cadre du projet PROFIT Abidjan.

Ce projet pilote, qui s’inscrit dans le cadre du programme AGRITER phase II (2021-2023),  se déroule dans 2 villages du DAA : Adattié et Abiaté 2.

Il vise le renforcement des dynamiques économiques et sociales portées par les acteurs de ce territoire pour :

  • concevoir et mettre en œuvre des projets d’agriculture durable à l’échelle du territoire, autour des filières vivrières et attiéké local
  • accompagner les exploitations agricoles dans la transition agro-écologique
  • renforcer les performances des unités de transformation
  • développer les savoirs dans le territoire par des actions de transfert de compétences, de sensibilisation et de plaidoyer

+ Détails de l'action...

Mise en place de filières locales d’approvisionnement en produits frais

Mise en place de filières locales d’approvisionnement en produits fraisDepuis fin 2008, le Club Med et Agrisud International collaborent pour améliorer la contribution des villages vacances au développement économique local.

La solution co-développée consiste donc à renforcer les filières locales d’approvisionnement sur un principe gagnant-gagnant :

  • les villages Club Med bénéficient de produits agro-écologiques de qualité, d’une traçabilité et, à terme, d’une image positive valorisée auprès de leurs clients ;
  • les exploitations agricoles familiales améliorent leurs pratiques pour avoir des produits de qualité, en quantité et régularité, et bénéficient d’un nouveau circuit d’écoulement (amélioration des revenus).

Depuis le début de l’année 2019 les villages d’Albion et de la Pointe aux Canonniers, sur l’île Maurice, sont inscrits dans cette démarche. Le développement de nouvelles pratiques agricoles plus respectueuses de l’environnement vont dans le sens des stratégies nationales en vigueur sur l’île.

Cette action contribue à 6 des Objectifs de Développement Durable :

Contribution du Club Med aux Objectifs de Développement Durable

+ Détails de l'action...

Mise en place de filières socio-éco-responsables – Guilin

Mise en place de filières socio-éco-responsables GuilinDepuis fin 2008, le Club Med et Agrisud International collaborent pour améliorer la contribution des villages vacances au développement économique local.

L’objectif du projet est de développer un tourisme responsable qui contribue davantage à la réduction de la pauvreté par l’autonomisation des communautés locales via l’appropriation de l’agro-écologie, ainsi que par l'amélioration de leurs savoir-faire traditionnels et de leurs compétences commerciales.

Une première étape de diagnostic, en octobre 2017, a permis d’analyser le marché et d’évaluer la faisabilité sur le site du village vacances de Guilin. Une mise en relation a ensuite permis aux différentes parties prenantes d’exprimer leur intérêt et d’établir une étroite collaboration pour le projet qui a été lancé début 2019.

Cette action contribue à 6 des Objectifs de Développement Durable :

Contribution du Club Med aux Objectifs de Développement Durable

+ Détails de l'action...

Formation agricole et rurale en Itasy

Formation agricole et rurale en ItasyPlus que jamais, l’agriculture est au cœur des enjeux de développement de l’Itasy, en raison des risques climatiques et démographiques, du poids de l’incertitude politique sur le contexte socio-économique, et de la difficulté des institutions face aux problématiques de sécurité alimentaire, d’éducation et d’insertion professionnelle.

Depuis 2012, des actions en matière de Formation Agricole et Rurale (FAR) se déploient dans le cadre de politiques publiques nationales. Il s’agit donc aujourd’hui d’appuyer leur mise en œuvre au niveau de la Région Itasy, tant au sein des institutions que des établissements de formation.

Pour ce faire, Agrisud, la Région Nouvelle-Aquitaine, la Région Itasy et leurs partenaires agissent à plusieurs niveaux : formations, appuis institutionnels et renforcement de capacités entre autres.

Le projet est articulé en trois axes et répond aux objectifs spécifiques suivants :

  • le renforcement du socle institutionnel et du dispositif partenarial de la Formation Agricole et Rurale (FAR) ;
  • l’ancrage sur le territoire du Centre Régional de Formation Professionnelle Agricole (CRFPA) comme outil pilote pour le développement d’une agriculture durable ;
  • l’appui à l’intégration de la formation agricole et rurale dans l’enseignement public en Région Itasy.

Par sa dimension multi partenariale et sa localisation dans une région au fort enjeu de développement rural, ce projet se veut être source d’inspiration pour les politiques nationales malgaches.

+ Détails de l'action...

Transition agro-écologique des familles paysannes et gestion durable des ressources naturelles – Bassin versant de Limbé (Bory et Beaulieu)

Transition agro-écologique des familles paysannes et gestion durable des ressources naturelles – Bassin versant de Limbé (Bory et Beaulieu)Dans le bassin versant de Limbé, les exploitations agricoles des familles paysannes haïtiennes sont soumises à d’importantes contraintes. L’érosion des sols de pente diminue la qualité et la taille des parcelles exploitables, ne permet pas de sécuriser les cultures en cours et menace les cultures de piémont et de plaine en aval

L’expérience a montré que l’aménagement des bassins versants doit être orienté vers des actions portant sur le développement local qui prennent en compte les aspects économiques et sociaux en intégrant la responsabilisation des acteurs locaux. Il est ainsi urgent de proposer des modèles de développement rural permettant de concilier création de revenus, protection et restauration des ressources naturelles et adaptation au changement climatique.

Le projet vise à améliorer durablement le revenu des familles paysannes par le développement d’une agriculture durable à l'échelle des territoires. Les résultats attendus sont les suivants :

  • des systèmes agricoles performants aux plans techniques, économiques et environnementaux sont mis en œuvre par 150 familles paysannes ;
  • 20 maîtres exploitants sont renforcés, se mettent en réseau et intègrent la PADED (Plateforme d’agroécologie et de développement durable) ;
  • l’accès à une eau de qualité est assuré pour 200 familles (1000 personnes) ;
  • les membres de la PADED* sont renforcés dans leur capacité à collecter et traiter des données pour un appui conseil de qualité aux familles et une production de documents de plaidoyer.

*Plateforme d’Agro-écologie et de Développement Durable

 

+ Détails de l'action...

Adaptation des activités agricoles au changement climatique et territoire – Commune de St Raphaël

Agro-écologie et Résilience des territoires

Adaptation des activités agricoles au changement climatique et territoireCe programme vise à améliorer les performances environnementales et économiques des systèmes de production en polyculture et élevage pour une meilleure résilience des exploitations familiales aux risques climatiques.

Il s’agit de mener des actions de recherche-accompagnement, de renforcement de capacités et de diffusion auprès des exploitations agricoles afin de :

  • promouvoir l’adaptation et l’amélioration de systèmes agricoles durables et résilients ;
  • fournir aux familles les connaissances et les outils nécessaires pour s’adapter au changement climatique ;
  • créer un environnement propice permettant de mieux faire face aux contraintes agricoles.

500 exploitations (20 groupements) de la commune de St Raphaël sont concernées par la co-construction et la diffusion des systèmes et pratiques agro-écologiques. 5 étudiants haïtiens du campus universitaire de Limonade (doctorants, master et stages terrain) seront formés et participeront aux travaux de recherche portés par le programme.

 

+ Détails de l'action...

Amélioration durable des performances du secteur agricole (phase 2) – Ghassate

	Amélioration durable 
	des performances du secteur agricole 
	(phase 2), Ghassate - maroc

Après un premier travail centré sur la mise à niveau des exploitations permettant de sécuriser l’offre en produits de qualité, le projet met aujourd’hui l’accent sur la création d’activités économiques à l’aval de la production. L’objectif est de promouvoir des chaînes de valeurs basées sur les principes de l’entrepreneuriat social avec :

  • une offre en produits à valeur environnementale et sociale (produits agro-écologiques issus de petites exploitations agricoles familiales en précarité) ;
  • une création d’emplois (petites entreprises de collecte et de transformation) ;
  • une fluidification des échanges entre les maillons des filières dans l’intérêt de chacun des acteurs (marchés réguliers et rémunérateurs pour les exploitations, revenus complémentaires ou emplois pour les structures à l’aval de la production, produits de qualité pour les consommateurs) ;
  • un impact environnemental (effet d’entraînement sur la production agro-écologique du fait de la sécurisation des débouchés).

6 entreprises sont accompagnées, 4 sont en cours de création pour un maillage territorial au bénéfice des 500 exploitations familiales ayant engagé la transition agro-écologique de leur système.

+ Détails de l'action...
Page 1 sur 41234