Entreprendre contre la Pauvreté

Sélectionnez le pays de votre choix

France Vietnam Inde Laos Cambodge Indonésie Mayotte Madagascar Haïti Brésil Maroc Sénégal Côte d'Ivoire Niger Bénin Sao Tomé Gabon RD-Congo mozanbique Guinée Bissau île Maurice Chine

Programme d’Aménagement durable du bassin versant de Limbé (PAD-Nord) – Nord-Haïti

Aménagement du bassin versant de Limbé, Nord-HaïtiDans un contexte de dégradation des sols, de grande instabilité socio-économique et de paupérisation croissante, les actions entreprises visent à protéger les ressources naturelles, renforcer les TPE agricoles familiales dans l’amélioration de leurs systèmes de production et dans la gestion de leurs activités ainsi qu’à structurer les filières agricoles.

Résultats : 600 exploitations agricoles réparties sur 300 hectares nouvellement aménagés ont pu profiter de ce projet depuis 2013. Ces familles ont vu leurs bénéfices augmenter.
120 000 arbres et 950 000 plants de fixation des pentes ont été implantés. Sur 20 ans, près de 14 000 tonnes de carbone seront séquestrées, ce qui est largement bénéfique sur le plan environnemental.

Ce projet fait partie du programme multi-pays AGRITER.

 

+ Détails de l'action...

Initiative ANAMAY : Gestion des déchets en zone rurale – District de Viengkham

Initiative ANAMAY pour la gestion des déchets en zone rurale au LaosAu Laos, la gestion des déchets solides est un problème croissant tant dans les zones urbaines que rurales. Les déchets solides sont de plus en plus constitués de plastique et surtout de thermoplastiques (sacs en polyéthylène, bouteilles, etc.), provenant principalement de l'industrie agroalimentaire, et achetés par les ménages dans les petites épiceries villageoises qui ne proposent que des produits en petits contenants.

.

Si le gouvernement et les partenaires du développement accordent de plus en plus d'attention à l'amélioration de la gestion des déchets dans les zones urbaines et périurbaines, les zones rurales sont délaissées, car considérées comme moins productrices de déchets. Cependant, la prolifération des plastiques affectent également les communautés rurales en termes de santé et de pollution des ressources naturelles, car elles ne disposent d’aucune infrastructure de gestion et de recyclage.

.

Dans de nombreux villages, les gens jettent leurs ordures dans les rivières ou les ravins polluant et contaminant les ressources en eau. D’autres les brûlent à proximité des foyers sans se protéger des fumées toxiques qu’ils s’en dégagent. Les sols à proximité des villages sont jonchés de déchets plastiques qui mettront plus de 400 ans à se décomposer, laissant un problème épineux à résoudre pour les générations futures.

.

Le District de Viengkham : un laboratoire expérimental

Dans le cadre du projet « Initiative ANAMAY », l’ensemble de la population villageoise de 11 villages-cibles du District de Viengkham (Province de Luang Prabang), c’est-à-dire 970 ménages (5 761 personnes, dont 2 884 femmes) sera directement concernée par les actions visant à réduire la production de déchets plastiques, grâce à la réalisation de séances de sensibilisation dans les villages et les écoles, la mise en place d’un réseau d’approvisionnement en produits vendus en vrac et en contenants recyclables, ainsi que la mise en œuvre des plans de gestion des ordures avec les comités de développement villageois dans le cadre de leurs plans locaux de développement.

.

Environ 1 700 élèves de 16 établissements scolaires (11 écoles primaires et 6 collèges) seront également concernés grâce à une adaptation du programme pour le jeune public et des micro-projets scolaires à monter pour une meilleure gestion des déchets dans leurs écoles et villages.

.

Résultats attendus :

.

  • Résultat 1 : Un programme de sensibilisation et d'information adapté aux communautés
  • Résultat 2 : Un programme de sensibilisation et d'action adapté au public scolaire est construit et mis en œuvre avec les enseignants et le bureau de l'éducation du District
  • Résultat 3 : Les conditions sont réunies pour la mise en place d'un réseau de vente de produits en vrac dans les villages-cibles
  • Résultat 4 : Chaque village-cible met en œuvre son plan d'assainissement pour une meilleure gestion des ordures ménagères par les communautés
  • Résultat 5 : Les retours d'expériences menées dans le District de Viengkham et sur les projets des autres partenaires sont capitalisés et disponibles à tous
  • Résultat 6 : L'Initiative est promue et mise en œuvre à plus large échelle par l'ensemble des partenaires concernés

+ Détails de l'action...

Foresterie et agroécologie en zone de montagne au Nord-Laos (FORAE II) – Province de Luang Prabang

Foresterie et agro-écologie en zone de montagne au Nord-Laos, Province de Luang Prabang, LaosLe projet FORAE II s'inscrit dans le cadre du programme multi-pays AGRITER. Il accompagne 30 villages du District de Viengkham : 20 villages cibles de FORAE I – dont 6 villages modèle et 10 nouveaux villages.

Objectifs du projet :

Objectif général : Renforcer les dynamiques économiques et sociales portées par les acteurs des territoires pour promouvoir une agriculture familiale durable.

Objectifs spécifiques :

  • Renforcer les acteurs des territoires, et créer les conditions d'un développement durable.
  • Appuyer la transition agroécologique de l’agriculture familiale et la structuration des filières.
  • Mener des actions d’éducation à l’environnement pour une préservation durable du territoire.

 

En savoir plus sur le programme AGRITER.

+ Détails de l'action...

Mahavotra III : Foresterie, agroforesterie et aménagement du territoire – Région Itasy

Mahavotra 3 : foresterie, agroforesterie et aménagement du territoire, région Itasy, MadagascarContexte

La région Itasy où intervient le projet est marquée par sa vocation agricole et la proximité de la capitale qui permet aux producteurs de bénéficier de nombreux débouchés. Ce secteur est malgré tout confronté à plusieurs problématiques dont :  une forte volatilité des prix des produits maraîchers liée à des systèmes de production centrés sur la riziculture ; des relations commerciales instables en raison de comportements opportunistes et individualistes ; et une vulnérabilité de l’environnement naturel qui se manifeste notamment par d’importants phénomènes d’érosion et donc une perte de terres cultivables.
C’est dans ce contexte que depuis 2008 Agrisud International accompagne la Région Itasy dans l’identification et la mise en œuvre de solutions à ces problèmes.  Une collaboration qui s’inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée Aquitaine-Itasy, mobilisant un cofinancement de l’AFD et qui a conduit à la réalisation d’une 1ère phase du projet Mahavotra de 2011 à 2015 puis une 2ème phase de 2015 à 2019 se poursuivant aujourd’hui avec cette 3ème phase (2019-2020), intégrée au programme AGRITER.

Objectifs du projet

Le projet vise une évolution de l'agriculture par une restauration globale de l'environnement agro-écologique, rendue possible grâce à la mobilisation et au renforcement d'un réseau local de fournisseurs de services et la mise en valeur de terrains aménagés. Il agit aussi pour améliorer la valeur ajoutée des productions agricoles en appuyant la pépinière d’entreprises en agro-transformation du CRFPA. Il intègre un renforcement des collectivités territoriales dans leurs capacités de planification et de gestion territoriales, afin qu’elles puissent orienter les acteurs du développement régional, notamment en relayant les actions de démultiplications du dispositif de services renforcé par le projet.

En savoir plus sur le programme AGRITER

+ Détails de l'action...