Entreprendre contre la Pauvreté

Sélectionnez le pays de votre choix

France Vietnam Inde Laos Cambodge Indonésie Mayotte Madagascar Haïti Brésil Maroc Sénégal Côte d'Ivoire Niger Bénin Sao Tomé Gabon RD-Congo mozanbique Guinée Bissau île Maurice Chine

Programme Kolorano : Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) / Phase 2 – Haute-Matsiatra

kolorano-agrisud-madagascar-2017Afin de ne pas compromettre les investissements consentis en termes d’adduction d’eau potable par les divers projets mis en œuvre dans le cadre de la Coopération entre la Métropole de Lyon et la Région Haute-Matsiatra, l’approche multi-acteurs de la GIRE doit permettre de prévenir/réduire les conflits d’usage et de contribuer à atteindre l’objectif général du programme Kolorano : concilier sécurité hydrique et sécurité alimentaire des populations sur les bassins versants d’intervention.

Les résultats encourageants de l’expérience pilote dans le bassin versant de Zambazamba (2014-2016) ont conduit à poursuivre l’accompagnement de ce bassin versant et à reproduire l’approche GIRE dans 9 nouveaux bassins versants de la région Haute Matsiatra.

La mise en œuvre des activités du programme Kolorano s’organise autour de 5 volets d’intervention :

  • Améliorer la gouvernance communale en matière de gestion agricole et forestière ;
  • Elaborer les schémas d’aménagements des bassins versants ;
  • Protéger la ressource en eau en amont des captages ;
  • Améliorer la productivité de l'eau en aval des captages ;
  • Mesurer l’impact du programme.

+ Détails de l'action...

Amélioration de la sécurité nutritionnelle – Région Itasy

Projet d'amélioration de la sécurité nutritionnelle, région Itasy (Madagascar)Le potentiel agricole de la Région Itasy (Hauts-Plateaux malgaches) est important mais rencontre de nombreuses faiblesses et le taux de pauvreté est important. Agrisud travaille depuis 2008 à réduire ces faiblesses, avec des résultats significatifs en termes d’amélioration de la production et des revenus auprès de 3 000 familles.

On constate cependant que l'amélioration des revenus de ces familles ne s’accompagne pas forcément d’une amélioration de l’alimentation, avec des habitudes alimentaires qui évoluent peu et une situation nutritionnelle et sanitaire inquiétante qui touche les groupes les plus vulnérables, en particulier les enfants dont le taux de malnutrition chronique est de 62 % pour les moins de 5 ans.

Dans le cadre d’un partenariat avec la Fondation Bel, le projet associe aux activités de développement agricole des activités visant l'amélioration de la nutrition et de l'hygiène, en s'appuyant sur une démarche spécifique déjà mise en œuvre par Agrisud sur d'autres projets : la méthode LANN (Linking Agriculture, Natural ressources management and Nutrition).

Cette méthode utilise l’approche communautaire pour la mise en œuvre d’activités de nutrition basées à la fois sur l’amélioration de l’agriculture, de la gestion des ressources naturelles et le renforcement de capacités des femmes, et faisant le lien entre eux. Elle est assortie d’un guide nutrition qui donne les outils nécessaires pour conduire un diagnostic efficace et des actions de sensibilisation et de formation adaptées pour améliorer durablement la situation nutritionnelles des familles.

Le projet vise à adapter cette démarche à la Région Itasy en partenariat avec l’Office Régional de la Nutrition, afin d’améliorer durablement la sécurité nutritionnelle des familles en facilitant le développement de stratégies alimentaires et nutritionnelles au niveau des ménages et des communautés.

Avec le soutien de la Fondation Bel, l’ambition d’Agrisud est de donner une dimension significative à la démarche, en s’assurant d’un effet d’essaimage auprès des populations.

A date en 2019 : 60 mères d’enfants de moins de 2 ans souffrant de malnutrition se sont engagées dans la  démarche LANN avec Agrisud et la Fondation Bel. Après 2 ans d’appui, une majorité d’enfants sont sortis des courbes de la malnutrition.

+ Détails de l'action...

Mahavotra II : Foresterie, agroforesterie et aménagement du territoire – Région Itasy

Mahavotra 2 : foresterie, agroforesterie et aménagement du territoire en Région ItasySituée sur les hauts plateaux proches de la capitale Antananarivo, la Région Itasy est caractérisée par des espaces agricoles fortement dégradés, avec des érosions fréquentes et des massifs forestiers en constante disparition.

Les conséquences économiques et sociales sont importantes sur une population qui tend à abandonner ces espaces ruraux pour migrer vers les centres urbains.

Dans ce contexte, le programme Mahavotra vise la professionnalisation de l’agriculture et la transition écologique comme levier d’un développement durable de la Région.  

Il s'inscrit dans un cadre de coopération décentralisée entre la Région Nouvelle-Aquitaine et la Région Itasy, en privilégiant plusieurs axes :

  • coopération de territoire à territoire
  • formation professionnelle agricole
  • aménagement et mise en valeur des espaces agricoles
  • réduction de l’empreinte environnementale

Plus de 6 000 petites exploitations agricoles familiales sont accompagnées dans la transition écologique, l’évolution vers des pratiques agro-écologiques leur permettant de s’adapter aux contraintes du milieu. Le ‘Centre Régional de Formation Agricole’ et les réseaux de ‘Maîtres-exploitants’ contribuent à l’essaimage de ces bonne pratiques sur les communes du territoire. La Région Itasy est renforcée dans sa capacité de gestion et de planification de son développement territorial ; elle peut en mesurer les effets sur le milieu naturel.

Après 10 ans, ce programme a des effets réels sur la sécurité alimentaire, l’emploi et l’amélioration des conditions de vie des populations, ainsi que sur la préservation et la résilience des territoires, entraînant une stabilisation des populations. Il contribue aux objectifs du développement durable.

+ Détails de l'action...

TALAKY : Préservation des écosystèmes et amélioration des conditions de vie des populations riveraines du massif forestier de Beampingaratsy

conservation-valorisation-forêts-intensification-diversification-écologique-agricultureLe corridor forestier de Beampingaratsy dans la région Anôsy au sud-est de Madagascar est soumis à une forte déforestation qui participe au changement climatique. Les pratiques agricoles inadaptées sur les fronts de déforestation entrainent une dégradation rapide des sols et impacte la capacité des populations à vivre décemment sur leur terre.

Mis en œuvre par les ONG Nitidæ et Agrisud International, le projet vise à allier conservation de la forêt, développement et diversification agricole et renforcement des capacités de gestion des collectivités territoriales locales pour permettre la préservation des écosystèmes naturels, la restauration de la fertilité des sols et l’émergence de visions d’aménagement durable.

Dans le cadre de ce projet, Agrisud intervient pour accompagner le développement d’alternatives durables aux systèmes agricoles itinérants et à l’exploitation des ressources forestières capables de répondre aux besoins des populations. Les actions portent sur trois niveaux complémentaires :

  • L’appui aux communautés locales dans l'aménagement et la valorisation des bassins versants.
  • L’accompagnement des exploitants agricoles dans l'intensification agro-écologique et la diversification agricole.
  • L’appui à l’émergence d’une offre de service agricole locale et adaptée.

+ Détails de l'action...

Projet d’Amélioration de la Productivité Agricole à Madagascar (PAPAM) – Vakinankaratra

PAPAM - VakCe projet, porté par le Ministère malgache de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP) et cofinancé par l’AFD vise à promouvoir une vision commune de l’agroécologie au niveau régional par le renforcement de capacités des acteurs locaux, et en particulier pour les Directions Régionales de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (DRAEP).

Sur la base d’un diagnostic agroécologique régional réalisé au préalable, le projet collabore avec des groupes de producteurs pour mettre en place des sites de démonstration sur les pratiques agricoles et aménagements durables des terrains. Les Prestataires de Services de Proximité (PSP) sont renforcés dans leur capacités à transmettre leurs compétences, et fournir des services locaux.

Une forte articulation est prévue avec les Fonds de Développement Agricoles Régionaux (FDAR) afin de diffuser à plus large échelle les acquis du projet : meilleur accès aux services agricoles pour les producteurs, renforcement de la résilience et de la performance économique et technique des exploitations agricoles, amélioration de la productivité grâce au développement des approches bassins versants et périmètres irrigués.

+ Détails de l'action...

Projet d’Amélioration de la Productivité Agricole à Madagascar (PAPAM) – Vatovavy-Fitonvinany & Atsimo-Atsinanana

PAPAM Sud-EstCe projet, porté par le Ministère malgache de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP) et cofinancé par l’AFD vise à promouvoir une vision commune de l’agroécologie au niveau régional par le renforcement de capacités des acteurs locaux, et en particulier pour les Directions Régionales de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (DRAEP).

Sur la base d’un diagnostic agroécologique régional réalisé au préalable, le projet collabore avec des groupes de producteurs pour mettre en place des sites de démonstration sur les pratiques agricoles et aménagements durables des terrains. Les Prestataires de Services de Proximité (PSP) sont renforcés dans leur capacités à transmettre leurs compétences, et fournir des services locaux.

Une forte articulation est prévue avec les Fonds de Développement Agricoles Régionaux (FDAR) afin de diffuser à plus large échelle les acquis du projet : meilleur accès aux services agricoles pour les producteurs, renforcement de la résilience et de la performance économique et technique des exploitations agricoles, amélioration de la productivité grâce au développement des approches bassins versants et périmètres irrigués.

+ Détails de l'action...

Mahavotra III : Foresterie, agroforesterie et aménagement du territoire – Région Itasy

Mahavotra 3 : foresterie, agroforesterie et aménagement du territoire, région Itasy, MadagascarContexte

La région Itasy où intervient le projet est marquée par sa vocation agricole et la proximité de la capitale qui permet aux producteurs de bénéficier de nombreux débouchés. Ce secteur est malgré tout confronté à plusieurs problématiques dont :  une forte volatilité des prix des produits maraîchers liée à des systèmes de production centrés sur la riziculture ; des relations commerciales instables en raison de comportements opportunistes et individualistes ; et une vulnérabilité de l’environnement naturel qui se manifeste notamment par d’importants phénomènes d’érosion et donc une perte de terres cultivables.
C’est dans ce contexte que depuis 2008 Agrisud International accompagne la Région Itasy dans l’identification et la mise en œuvre de solutions à ces problèmes.  Une collaboration qui s’inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée Aquitaine-Itasy, mobilisant un cofinancement de l’AFD et qui a conduit à la réalisation d’une 1ère phase du projet Mahavotra de 2011 à 2015 puis une 2ème phase de 2015 à 2019 se poursuivant aujourd’hui avec cette 3ème phase (2019-2020), intégrée au programme AGRITER.

Objectifs du projet

Le projet vise une évolution de l'agriculture par une restauration globale de l'environnement agro-écologique, rendue possible grâce à la mobilisation et au renforcement d'un réseau local de fournisseurs de services et la mise en valeur de terrains aménagés. Il agit aussi pour améliorer la valeur ajoutée des productions agricoles en appuyant la pépinière d’entreprises en agro-transformation du CRFPA. Il intègre un renforcement des collectivités territoriales dans leurs capacités de planification et de gestion territoriales, afin qu’elles puissent orienter les acteurs du développement régional, notamment en relayant les actions de démultiplications du dispositif de services renforcé par le projet.

En savoir plus sur le programme AGRITER

+ Détails de l'action...

Formation agricole et rurale en Itasy

Formation agricole et rurale en ItasyPlus que jamais, l’agriculture est au cœur des enjeux de développement de l’Itasy, en raison des risques climatiques et démographiques, du poids de l’incertitude politique sur le contexte socio-économique, et de la difficulté des institutions face aux problématiques de sécurité alimentaire, d’éducation et d’insertion professionnelle.

Depuis 2012, des actions en matière de Formation Agricole et Rurale (FAR) se déploient dans le cadre de politiques publiques nationales. Il s’agit donc aujourd’hui d’appuyer leur mise en œuvre au niveau de la Région Itasy, tant au sein des institutions que des établissements de formation.

Pour ce faire, Agrisud, la Région Nouvelle-Aquitaine, la Région Itasy et leurs partenaires agissent à plusieurs niveaux : formations, appuis institutionnels et renforcement de capacités entre autres.

Le projet est articulé en trois axes et répond aux objectifs spécifiques suivants :

  • le renforcement du socle institutionnel et du dispositif partenarial de la Formation Agricole et Rurale (FAR) ;
  • l’ancrage sur le territoire du Centre Régional de Formation Professionnelle Agricole (CRFPA) comme outil pilote pour le développement d’une agriculture durable ;
  • l’appui à l’intégration de la formation agricole et rurale dans l’enseignement public en Région Itasy.

Par sa dimension multi partenariale et sa localisation dans une région au fort enjeu de développement rural, ce projet se veut être source d’inspiration pour les politiques nationales malgaches.

+ Détails de l'action...

Cycle d’Apprentissage pour la diffusion des pratiques Agroécologiques

Agrisud a le souci permanent de contribuer à renforcer les capacités d'intervention des ONG, associations, groupements professionnels, mais aussi celles de ses propres équipes de projet. Les transferts de savoir-faire peuvent s'opérer grâce à la mise en œuvre de "cycles d’apprentissage".

marocCycle d'apprentissage "Pratiques Agroécologiques"

A partir du guide "L’agroécologie en pratiques" (Agrisud, 2010), ce cycle permet de faciliter l’appropriation de ces pratiques. Il repose sur le transfert de méthodes et d’outils pour :

  • comprendre l’agroécologie et ses dimensions économique, sociale et environnementale ;
  • comprendre les principes de gestion durable d’un agrosystème ;
  • analyser un contexte d’intervention, identifier les pratiques agroécologiques adaptées ;
  • être en capacité de diffuser ces pratiques.

+ Détails de l'action...

Professionnalisation de l’Agriculture Familiale dans les Oasis de Zagora, Tinghir et Ouarzazate

+ Détails de l'action...
Page 3 sur 612345»