Entreprendre contre la Pauvreté

Agrisud & Club Med : 10 ans d’un partenariat ONG-entreprise en faveur du développement local au Sénégal

Le projet « Renforcement des filières locales d’approvisionnement en produits frais » issu du partenariat entre Agrisud et le Club Med au Sénégal vient de fêter ses 10 ans.

Une journée de célébration a été organisée à Cap Skirring avec toutes les parties prenantes* pour revenir sur le succès de cette collaboration ONG-entreprise au profit du développement local.

*le Club Med, le village Club Med de Cap Skirring, les productrices, le Centre de Promotion Agricole et Sociale de Diembéring (CPAS), Agrisud et les autorités locales

.

Génèse du partenariat Agrisud-Club Med

Depuis plus de 10 ans le Club Med s’est engagé pour développer un tourisme responsable. Parmi les actions de développement durable mises en place par l’entreprise, l’amélioration des chaînes d’approvisionnement de plusieurs villages vacances a été menée avec Agrisud.

L’objectif de ce partenariat ONG-entreprise est de contribuer au développement socio-économique local dans une logique gagnant-gagnant.

l’amélioration des chaînes d’approvisionnement de plusieurs villages Club Med a été menée avec AgrisudLe 1er village vacances a mettre en place cette action est celui de Cap Skirring (commune de Diembering en Casamance) en 2009. La démarche fut progressive pour mettre en place la relation entre la demande du Club Med en produits frais et l’offre des productrices locales.

Grâce à la volonté forte du Club Med, à l’expertise d’Agrisud et à la confiance qui s’est créée entre toutes les parties-prenantes, les retombées économiques du projet bénéficient non seulement aux productrices mais également à toute la population de Diembering.

.

.

Des résultats à impact positif

Un des points forts de ce partenariat ONG-entreprise est la démarche de co-construction et l’accompagnement des productrices qui repose sur 3 piliers :

  • L’amélioration des techniques agricoles pour disposer de produits agro-écologiques répondant au cahier des charges du Club Med (quantité, qualité, diversité)
  • Le transfert de compétences en gestion pour être en capacité de livrer les villages vacances mais aussi de conduire leur exploitation comme une petite entreprise
  • L’organisation de la filière par la mise en groupement des productrices

Démarche de co-construction et accompagnement des productrices au SénégalCette démarche a fait ses preuves : en 10 ans, les approvisionnements locaux du village de Cap Skirring quasi-nuls représentent aujourd’hui plus de 25 tonnes de légumes par saison pour un chiffre d’affaires de plus de 21 000 euros.

Les productrices, une quarantaine au départ, sont aujourd’hui 188 à livrer le village vacances et ont amélioré leurs revenus en moyenne de 380 euros/saison et par TPE.

Un Groupement d’Intérêt Economique s’est constitué et permet de garantir dans la durée ces approvisionnements.

En savoir plus sur le projet « Renforcement des filières locales d’approvisionnement en produits frais » à Cap Skirring

.

Fort de ce succès, le projet a été reproduit dans 8 villages Club Med de 6 pays différents (Maroc, Sénégal, Brésil, Indonésie, Chine, Maurice) en adoptant une approche similaire.

La démarche de co-construction menée avec les différentes parties prenantes : le Club Med, le village Club Med de Cap Skirring, les productrices, le Centre de Promotion Agricole et Sociale de Diembéring (CPAS), Agrisud et les autorités locales a permis de développer une filière d’approvisionnement « responsable » qui impacte positivement le territoire de la Casamance.

démarche a impact positif entre Agrisud et le Club Med au Sénégal.

Chiffres clés en 2019* :

  • 6 pays (Maroc, Sénégal, Brésil, Indonésie, Chine, Maurice)
  • 8 projets, qui desservent 8 villages
  • 369 exploitations agricoles familiales
  • + de 65 t de produits agro-écologiques achetées (ce qui représentent en moyenne 20 à 30 % des achats sur ces produits)
  • Près de 100 K€ de CA pour ces exploitations agricoles
  • + 2 500 personnes bénéficiaires

* pour les 8 projets « filières d’approvisionnement responsables » du Club Med avec Agrisud

.

Témoignages :

Louis-Etienne DIOUF, Représentant d’Agrisud au Sénégal

« A l’époque, beaucoup de femmes rencontrées n’y croyaient pas… il y avait eu des tentatives par le passé de favoriser les achats locaux mais sans résultats concluants. Et pourtant, certaines femmes – présentes ici – ont décidé de se lancer dans l’aventure. Dès le départ, le CPAS, qui œuvre depuis longtemps dans la zone s’est associé. Sa connaissance de la zone, son professionnalisme ont permis de démarrer rapidement les actions et progressivement le village a modifié ses chaines d’approvisionnements.

Assurer de bonnes conditions de production n’est pas synonyme de réussite pour une exploitation familiale si le marché n’est pas acquis. Voilà ce que le Club Med a compris pour donner aux maraîchères l’opportunité d’intégrer, non pas individuellement mais collectivement, la liste des fournisseurs « référencés ». »

Florian DUPRAT, Responsable Développement Durable du Club Med

« Il y a plus de 10 ans maintenant, on a constaté qu’on achetait peu localement car les producteurs et productrices n’étaient pas en mesure de répondre à nos besoins en termes de quantité, qualité et régularité. Mais le climat, les savoir-faire et les exploitations étaient là !

C’est à cette époque que nous avons eu la chance de rencontrer l’ONG Agrisud, et ce qui est intéressant c’est que sa démarche part justement du potentiel de production des exploitations locales, de leurs contraintes ainsi que de la demande locale. 

Bien sûr la mise en place de ce projet n’a pas toujours été facile et il faut être patient car le développement de telles filières prend du temps, il faut construire la relation de confiance avec les producteurs, il faut sensibiliser nos collaborateurs en interne et nous adapter également aux spécificités de ces filières. »