Entreprendre contre la Pauvreté

Date : 9 septembre 2019
Heure : 13 h 30 min  à  6 h 00 min

contribution-osc-a-session-cop14-sur-restauration-ecosystemesSession
Rio Pavilion

From 1:30 pm to 6 pm

Transformational Change in practice: Where are we coming from? Where we are going to?

During this side event, Mathilde Bourjac from CARI spoke at the Ecosystem Restoration Roundtable to share CSO perspectives on the subject.

.

.

« Mister Chair, Distinguished delegates, Dear colleagues,

My name is Mathilde Bourjac, I am from CARI, a French CSO.

Thank you for providing me with this opportunity to speak in this round table on behalf of more than 500 CSOs accredited to the UNCCD that are actively involved in the implementation of the Convention together with people and grassroots communities.

From oases scattered in the Sahara to the vast rangelands of the Sahel … from the savannahs of South America to the Amazonian forest … from the drylands in the Indian subcontinent to the steppes of Siberia, it is important to recognize the specificity of each ecosystems, and of all land users living in these ecosystems. There is no 1 solution to all challenges that humanity faces, no blueprint for land governance and management.
We therefore urge the Parties to recognize as such the value of the diverse initiatives on sustainable land management and on restoration from people and communities living in these ecosystems. These are the actions on the fields that really contribute to Land Degradation Neutrality.
We urge the parties to engage with farmers, with pastoralists, with indigenous peoples, with men and especially women to better understand what is needed for them to replicate sustainable land use and restoration practices.

To enable a global movement for ecosystem restoration, land tenure for communities must be secured. This is especially important for Oasis ecosystems which rely on scarce land and water resources and are exposed to climate change pressure. Progressive land policies exist, but they are not often implemented. Land tenure arrangements regarding inheritance cause fragmentation of the oasis’s parcels, preventing economic viability and therefore threaten the survival of these fragile ecosystems.
We ask our governments to adopt appropriate approaches to assess legislation, policies and institutions regarding the actual use of resources in vulnerable ecosystems, like oasis. Inclusion of civil society and research in such a review of oasis governance should be enabled through multi-stakeholder dialogue. FAO’s Voluntary Tenure Guidelines can be of great guidance.

For a global movement in ecosystem restoration, civil society must have the means to support people and local communities in their pursuit of SLM and restoration. We see a growing movement of farmers and pastoralists in the Sahel being inspired by Farmers Managed Natural Regeneration techniques showing tremendous results on landscape level and food production.

To stimulate this change at scale, what is needed is:

  1.  Knowledge and experience sharing organized by a CSOs between people and communities that want to engage in natural regeneration.
  2. Support to CSOs to create platforms at village level for dialogue about where to graze and where to grow.
  3. Facilitation of CSO engagement with policy makers to contribute to creating an enabling policy environment.

The CSOs gathered here in India call upon the Parties to make more appropriate funds available for the replication of these kinds of practices and to help creating an enabling policy environment for upscaling.During this COP, we see a lot of focus on the “Restore” response. However, the SPI’s LDN response hierarchy for land degradation emphasizes that preventing land degradation is far cheaper than curing land degradation. Restoration inevitably implies greater expense: the Avoid response in the LDN response hierarchy should remain the unequivocal priority.

Finally, we all need to act together to sustainably use and restore the land, for our children and our children’s children. We all need to engage together in the United Nations Decade for Ecosystem Restoration. Only this engagement will result in a transformative global movement for land restoration. »


Organizer: GEF

Place: The Rio Conventions Pavilion

 

Learn more about the event

Program details

Date : 10 septembre 2019
Heure : 0 h 30 min  à  14 h 30 min

COP14 UNCCD New Delhi, India, September 2019Side event / Table-ronde
Pavillon de Rio

De 12h30 à 14h30

Désertif’actions 2019 : « Nous sommes la terre qui se défend contre la désertification »

Cette intervention aura pour objectif de restituer les principaux résultats de Désertif’actions 2019 : Le quatrième Sommet international des acteurs de la société civile Désertif’actions s’est tenu à Ouagadougou au Burkina Faso du 19 au 22 juin 2019 et a rassemblé plus de 380 participants venus d’une quarantaine de pays, représentant 230 organisations multi-acteurs : communautés de base, ONG, scientifiques, collectivités locales, organisations internationales, acteurs du secteurs privés et publics…

Agrisud interviendra sur le thème « Agro-écologie et mobilisation des acteurs des territoires »

« Avec plus de vingt membres de pays sahéliens et du Maghreb nous sommes est la plus grosse délégation de la société civile et peut-être même de la COP à porter la voix de l’Afrique ! » P.Burger – Président du CARI


Organisateurs : CARI - SPONGUNCCD

Mot d’ouverture

  • Ibrahim Thiaw, UNCCD executive secretary
  • Yann Wehrling, Ambassador of environment France

Panel des intervenants

  • Nabil Ben Kathra (OSS)
  • Elvis Tangem (Great Green Wall African Union)
  • Jonathan Davies (IUCN)
  • Sylvain Berton (Agrisud International)
  • Jiaijia Luo (Représentante des organisations de la société civile de l’UNCCD)

Modérateur

  • Patrice Burger (CARI)
  • Omer Ouedraogo (SPONG)

Lieu : The Rio Conventions Pavilion

 

En savoir plus sur l’événement

En savoir plus sur la participation du CARI à la COP14-UNCCD 2019

Date : 19 juin 2019
Heure : 16 h 00 min  à  18 h 00 min

Désertif'actions 2019 à Ouagadougou au Burkina FasoSide event / Table-ronde

De 16h à 18h

Maquis des sciences : l’agro-écologie face à la désertification, la force du vivant…

74% des terres en Afrique sont affectées par la désertification. Les terres sont moins productives, elles disparaissent sous les effets des fortes pluies et des vents violents, elles retiennent moins l’eau, elles sont sensibles aux épisodes climatiques extrêmes, la diversité des espèces végétales et des êtres vivants dans les sols diminue. Le revenu et le bien-être de tous sont affectés par cette dégradation.

Des solutions existent, des solutions innovantes sont à inventer : l’agro-écologie nous montre la voie. Ce maquis des sciences donne la parole aux acteurs qui œuvrent en faveur de l’agro-écologie comme voie de développement à privilégier en Afrique…

couverture du mémento pour évaluer l'agroécolgieÉvaluation des pratiques agro-écologiques : un levier pour le déploiement de l’agro-écologie ?
> Sylvain Berton d’Agrisud interviendra à cette table-ronde afin de présenter le « Mémento pour l’évaluation de l’agroécologie » réalisé dans le cadre du GTAE – Groupe de travail sur les transitions agroécologiques dont il est membre avec AVSF, CARI et Gret.


Organisateurs : CARIIRD

Modérateur

  • En cours de confirmation

Panel des intervenants

  • Acteurs institutionnels, scientifiques, de la société civile – En cours de confirmation
  • Sylvain Berton, directeur des opérations chez Agrisud International et membre du GTAE

Lieu : Institut Français de Ouagadougou

INSCRIPTIONS

En savoir plus sur l’événement et son programme :

Sommet international Désertif'actions du 19 au 22 juin 2019

L'agro-écologie pour nourrir le monde, fantasme ou réalité ?

Date : 6 juin 2019
Heure : 18 h 00 min  à  20 h 00 min

.

Pouvons-nous nourrir 10 milliards de personnes avec l’agro-écologie ?

Telle est la question, dont Agrisud International vous invite à débattre avec Marc Dufumier, professeur honoraire à AgroPari Tech et expert reconnu dans ce domaine, notamment membre du conseil stratégique du Ministère de l’Agriculture.

Dans un monde qui s’interroge sur l’évolution de l’écosystème vivant de la terre, l’agriculture tient une place particulière. Face à un mode de production dominant devenu en partie destructeur et qui ne répond plus à ses promesses, l’agro-écologie fait la preuve de son efficacité dans de nombreux contextes et à plus ou moins grande échelle. Mais pourra-t-elle répondre aux nouveaux enjeux et quelle est sa capacité à nourrir 10 milliards de personnes ?

JE M’INSCRIS POUR ASSISTER A CET EVENEMENT :

Date : 24 mai 2019
Heure : 16 h 30 min  à  18 h 00 min

World Impact Summit à BordeauxTable-ronde thématique

De 16h30 à 18h

Quelle agriculture et quelle alimentation vont pouvoir nourrir 10 milliards de personnes en 2050 ?

Agrisud partagera son expérience de 27 ans de lutte contre la pauvreté dans 24 pays par des actions qui soutiennent une agriculture familiale et durable.


Organisateurs : Solylend et ses partenaires

Intervenants :

  • Yvonnick Huet, directeur général d’Agrisud
  • Bruno Leménager, directeur territorial de la délégation Atlantique-Dordogne de l’Agence de l’eau Adour-Garonne
  • Cécile Broutin, responsable de programme “Développement agricole et filières agroalimentaires” au CIRAD
  • Céline Pérodeaud, responsable des programmes d’Afrique de l’Ouest d’IPES Food
  • Jean-Philippe Quérard, président de Pour une Agriculture du Vivant

Animateur : Benjamin Adler, journaliste

Lieu : Place des Quinconces, Bordeaux

Programme et inscriptions

Intervenant à la table ronde WIS2019

Date : 20 mai 2019
Heure : 0 h 00 min  à  0 h 00 min

4e congres mondial d'agroforesterie à Montpellier20 – 22 mai 2019
Montpellier

Agroforesterie : renforcer les liens entre la science, la société et les politiques publiques.

Agrisud sera présent à cet événement international qui entend associer science et dialogue avec la société civile afin d’évaluer le potentiel de l’agroforesterie pour assurer la transition agro-écologique de l’agriculture mondiale. Une Union internationale de l’agroforesterie sera créée à l’issue du congrès, afin de fédérer les innovations en agroforesterie à l’échelle mondiale.

Cet événement est placé sous le haut patronage d’Emmanuel MACRON, Président de la République.


Organisateurs : Le Cirad et l’Inra, en partenariat avec le World Agroforestry Centre, Agropolis International et Montpellier Université d’Excellence (I-SITE MUSE).

Programme : Trois jours associant sessions plénières et parallèles (35 au total, avec plus de 300 communications), séances posters, excursions de terrain, événements parallèles, événements culturels grand public, etc.

Thèmes abordés : 

  • Changement climatique
  • Lutte contre la pauvreté / sécurité alimentaire
  • Succès et échecs de l’agroforesterie
  • Désertification / dégradation des terres / réhabilitation des sols
  • Ressources génétiques
  • Le genre en agroforesterie
  • Politiques publiques
  • Business / secteur privé / finances
  • Dimensions socio-économiques de l’agroforesterie

Des événements grand public auront lieu en amont et pendant le congrès lors de la semaine dédiée à l’agroforesterie à Montpellier.

Lieu : Le Corum Conférence Centre, Montpellier – France

Découvrir toutes les sessions sur le site de l’événement

Date : 30 novembre 2018
Heure : 9 h 00 min  à  18 h 30 min

colloque : enjeux en matière d’alimentation durable et d’engagement solidairePrésentation (stand)

De 12h à 13h

Expériences, projets et méthodes à l’échelle territoriale

Dans le cadre de cet événement destiné à promouvoir la transition agro-écologique, l’éco-développement et les agricultures durables au Maroc, Agrisud & son partenaire, la Fondation Norsys, interviendront sur la thématique de l’agriculture durable et des dynamiques territoriales.

Cette présentation sera illustrée par 2 projets menés à Ouarzazate et à Marrakech.




Organisateurs : RIAM – Réseau des initiatives agro-écologiques au Maroc en collaboration avec Terre et Humanisme Maroc.
Avec le soutien de : Groupe Crédit Agricole Maroc, Fondation Heinrich Böll Stiftung, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Intervenantes « projets de territoires à Ouarzazate et Marrakech »

  • Elphège Ghestem-Zahir, Directrice-adjointe des opérations, Agrisud International
  • Imane Taaime, Directrice, Fondation Norsys au Maroc

Lieu : Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II – Salle de Conférence
Madinat Al Irfane 10101-Rabat, MAROC.

Programme

Inscription obligatoire

Date : 30 novembre 2018
Heure : 9 h 30 min  à  18 h 00 min

colloque : enjeux en matière d’alimentation durable et d’engagement solidairePrésentation (stand)

De 12h30 à 14h30

Présentation des programmes de coopération internationale du Département des Hauts-de-Seine

Le Département des Hauts-de-Seine agit depuis 10 ans en faveur d’une alimentation saine, produite dans des conditions durables, en Arménie, au Bénin, au Cambodge, et en Haïti. Ce colloque est l’occasion de conduire une réflexion dans ce sens avec les acteurs de son territoire en France.

Parmis les 4 pays exposés, Agrisud présentera le projet qu’elle mène avec le Département des Hauts-de-Seine au Cambodge > Projet IADA : Intensification agro-écologique et diversification de l’agriculture.

Organisateurs : Département des Hauts-de-Seine en partenariat avec Paris La Défense

Intervenants à la présentation :

  • Yvonnick Huet, Directeur général, Agrisud International
  • Frédéric Apollin, Directeur général, AVSF
  • Katia Roesch, Chargée de programme « Agriculture paysanne, Ressources naturelles et Changement Climatique », AVSF
  • Martine François, Responsable programme « Agriculture et alimentation durable », Gret
  • Lucie Reynaud, Gret

Lieu : L’Alternatif – 9, voie de la Pyramide 92800 Puteaux

En savoir plus sur l’Evénement & le Programme

Date : 16 octobre 2018
Heure : 14 h 00 min  à  18 h 30 min

20 ans du CARI au service de la lutte contre la désertification et la dégradation des terresRencontre débat

De 14h à 18h30

20 ans du CARI au service de la lutte contre la désertification et la dégradation des terres

« Quelle place de la société civile et quel rôle des autorités au Sud ? »

En présence, entre autres, de Monique Barbut, Secrétaire exécutive de la Convention des Nations-Unies sur la lutte contre la désertification et Xavier Sticker, Ambassadeur interministériel pour l’environnement.

Agrisud interviendra en 2e partie des rencontres dans le cadre de l’étude de cas sur la méthode Form’Action : un nouvel instrument au service des collectivités locales du Sud pour le développement des zones arides. Nous y présenterons les enjeux liés à la gestion durable des terres dans les territoires du Sud.

.
Organisateurs : le Centre d’actions et de réalisations internationales – CARI en collaboration avec le Groupe de Travail Désertification (GTD)
avec le soutien de l’AFD, du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères et le Ministère de la transition écologique et solidaire

Animation :

  • Anne-Cécile Bras, journaliste et animatrice de l’émission « C’est pas du vent », RFI

Intervenants au débat :

  • Monique Barbut, Secrétaire exécutive de la Convention des Nations-Unies sur la lutte contre la désertification
  • Xavier Sticker, Ambassadeur interministériel pour l’environnement, France
  • Sylvestre Tiemtoré, Coordonateur du Secrétariat permanent des ONG (SPONG), Burkina Faso, membre du ReSaD
  • Nabil Ben Khatra, Coordinateur de programmes à l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS), Tunisie
  • Patrice Burger, Président fondateur du CARI

Intervenants à l’étude de cas :

  • Sylvain Berton, Directeur des opérations, Agrisud International et administrateur du CARI
  • Adeline Derkimba, Co-directrice en charge des programmes désertification, CARI
  • Fama Touré, Chef de division suivi/évaluation de l’Agence régionale de développement de Louga au Sénégal

.
Lieu : Agence française de développement – AFD : 5, rue Roland Barthes 75012 Paris

.
Liens : 
Programme
Inscription OBLIGATOIRE – Date limite d’inscription : lundi 15 octobre à midi
En savoir plus l’événement

Date : 21 septembre 2018
Heure : 14 h 00 min  à  17 h 00 min

Agriculture durable et dynamisation des territoiresAtelier – débat

De 14h à 17h

« Agriculture durable et dynamisation des territoires »

Agrisud et la Région Nouvelle-Aquitaine vont présenter le programme Mahavotra de foresterie, agroforesterie et aménagement du territoire en Région Itasy.

Mis en place en 2008, ses effets sont réels en termes de : sécurité alimentaire, emploi et amélioration des conditions de vie des populations, préservation et la résilience des territoires, …

Le débat traitera des bons leviers pour renforcer les dynamiques portées par les acteurs des territoires au service d’une agriculture familiale durable.

.
Organisateurs : Agrisud et la Région Nouvelle-Aquitaine

Mots des présidents :

  • Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine
  • Robert Lion, Président d’Agrisud

Introduction / Présentation Mahavotra :

  • Sylvain Deffontaines, Représentant d’Agrisud à Madagascar
  • Andriamirajo Ramarofidy M., Responsable du programme Itasy
  • Manon Damalix, Volontaire à la cellule coopération décentralisée Nouvelle-Aquitaine en Itasy

Animation :
Patrice Burger, Président, CARI – Centre d’actions et de réalisations internationales

Intervenants au débat :

  • Isabelle Boudineau, Vice-présidente Europe-International, Région Nouvelle-Aquitaine
  • Yves Guicquero, Adjoint au directeur exécutif de la Direction de la stratégie, des partenariats et de la communication, AFD
  • Guillaume Debrie, Chargé de mission auprès du directeur général délégué, IRD
  • Jean-Jacques Ramaroson, Directeur du CRFPA – centre de formation professionnelle agricole d’Ilofosana en Itasy
  • Michel Ange Jean-Noël, Président de l’ONG haïtienne GRADIMIRH
  • Elphège Ghestem, Directrice-adjointe des opérations, Agrisud

.
Lieu : Hôtel de Région / 14, rue François-de-Sourdis – 33077 Bordeaux

.

Télécharger le programme

En savoir plus sur le Mois de la coopération Région Nouvelle-Aquitaine & Région Itasy

.

Inscription gratuite mais obligatoire :

Page 1 sur 512345